Agriculture intelligente face au Climat:Une Alliance ouest-africaine lancée à Bamako

IMG_9576-430x300

  Du 15 au 18 juin 2015, à Bamako, les acteurs et partenaires des questions de changement climatique se sont retrouvés pour échanger leurs experiences et surtout les solutions dans le cadre de l’agriculture intelligente face au climat (AIC). L’un des principaux résultats atteints à l’issue de ce forum est la mise en place effective de l’Alliance ouest-africaine de l’AIC.

 A l’intar des autres régions du monde, la région de l’Afrique de l’Ouest souffre des conséquence néfastes du Changement climatique qui met en péril son économie basée sur l’agriculture et même la survie des populations. Une solution face à ce danger est d’adopter et de mettre en pratique l’Agriculture intelligente face au climatique, une approche qui consiste à adopter des outils et modèles pour atténuer les effets du changement climatique ou de s’y adapter.

Face aux nombreuses initiatives aussi bien regionals que nationales sur l’AIC, la CEDEAO, l’UEMOA et le CILSS en collaboration avec leurs partenaires scientiques et techniques ont mis en place une Alliance pour fédérer tous ces outils, modèles et initiatives ainsi que les ressources humaines pour un impact significatif dans la région.

 Avant le lancement de l’Alliance, les experts sur les questions de l’AIC ont partagé leurs experiences au cours des présentations aussi bien en plénière que dans des groupes mais aussi à travers des expositions.

 La délégation du CORAF/WECARD forte de dix personnes conduites par Dr Abdulai Jalloh, Gestionnaire du Programme gestion des ressources naturelles a présenté les principaux résultats obtenus dans le cadre de l’AIC.  Ces résultats ont été également partagés aux décideurs politiques au cours de la cérémonie d’Ouverture qui a enregistré le discours du Président du Conseil d’Administration du CORAF/WECARD qui a été prononcé par Dr Bourema Dembélé, DG de l’IER du Mali.

Des sessions spécifiques sur le genre dans l’AIC, sur les principaux résultats scientiques et le projet Africa interact ont été animées par le CORAF/WECARD.

Les Délégations des PPAAO Mali, Niger, Burkina Faso et Nigeria ont participé aux travaux et exploiteront les principaux résultats dans la mise en oeuvre des projets coordonnés au niveaux national et régional.

Le CORAF/WECARD fait partie des structures d’animation scientifique de l’Alliance ouest-africaine sur l’AIC qui pilotée par la CEDEAO, l’UEMOA et le CILSS.